Science, philosophie, cryptomonnaie et avenir

Ce blog constitue une réflexion quotidienne sur la crypto monnaie, la technologie de la Blockchain et vers où nous mène toute cette histoire. Avec un débat d’idées sur les possibilités que nous offre ces nouvelles technologies qui émergent enfin. Une idée que je propose et qui demande beaucoup de réflexion pour sa mise en application.

Le sujet est simple : l’avenir des moyens de paiements lorsque plus rien n’aura de valeur à nos yeux.

En effet nous indexons aujourd’hui une valeur psychologique aux monnaies en circulation. Pourtant cela reste du papier et des chiffres sur un compte bancaire. L’or ne se mange pas. Seul pour moi le temps peut avoir une valeur fixe. Il pourrait être le nouveau pilier de notre économie.

Le but de ce blog est de réfléchir ensemble sur la manière de créer une monnaie indexée sur le temps et qui n’appartient à personne. Nous échangerions alors notre temps contre un crédit d’heure d’une autre personne. Il faut définir les règles de cette nouvelle économie possible. Ceci afin de développer un système logique, pérenne, ou tout le monde aura une richesse équitable de temps.

Nous pourrions utiliser la technologie de la “blockchain” qui est en “open source” pour inscrire dans un registre le nombre d’heures travaillés par une personne. Cette personne pourra faire un transfert de son temps déjà acquit. Un exemple : Adam Smith donne un cours de guitare à Eden Riccardo. Eden fait un virement à Adam d’une heure issue de son compte temps en échange. Ce virement doit être identifiable et sécurisé.

Je suis ouvert à toutes les idées permettant de mettre en place un modèle économique viable qui peut prendre en considération par exemple les éléments suivants :

§  Le système sera décentralisé et libre de droit.

§  Le nombre d’heures total disponibles sur terre en fonction de l’évolution de la démographie et du temps lui-même.

§  On ne pourra pas être crédité de plus de 24 heures de crédit de temps par jour moins le nombre d’heures où l’on a dormi (heures non productives pour l’instant dans l’économie). L’utilisation d’une montre connectée décentralisée peut permettre de calculer le temps dormi.

§  Il faut prévoir un âge où l’on peut prendre sa retraite et où on est automatiquement crédité du temps qui passe de manière à ce que d’autres personnes se chargent de nous faire vivre notre fin de vie en de bonne conditions.

§  Pour les personnes malades ou handicapées il faut réfléchir à une validation décentralisée permettant à cette personne d’être crédité d’heures sans avoir à travailler.

§  Le temps libre ne comptabilise pas d’heure de temps sur son compte.

§  Il faut un système décentralisé qui permet de calculer le nombre d’heures de chaque individu et qui vérifie que l’on ne dispose pas plus qu’il est possible d’en avoir. Ceci permet d’éviter d’avoir des personnes qui polluent le système.

§  L’objectif est d’avoir un système équitable. Personne n’aura plus de temps qu’un autre. Ça semble utopique mais c’est possible.

 

 

Laisser un commentaire