Analyse cryptomonnaie le IOTA

Explication sur le IOTA

IOTA est une cryptomonnaie prenant la forme d’un livre ou registre distribué. Le IOTA est open-source et fournit un moyen de paiement sécurisé entre les appareils dits de l’Internet des objets. Grâce à sa technologie utilisant le concept de graphe dirigé acyclique (DAG) (contrairement au Blockchain), les transactions dans le réseau IOTA sont gratuites, et ce indépendamment de la taille de la transaction. Le délais de confirmation des transactions est rapide, et le nombre de transactions simultanées pouvant être gérées par le système est illimité. L’infrastructure décentralisée du IOTA est appelée le Tangle. Sa scalabilité n’est pas problématique, au contraire : les performances du réseau s’améliorent quand il grandit. Le IOTA a été fondé en 2015 par David Sønstebø, Sergey Ivancheglo, Dominik Schiener, et M. Sergueï Popov.
Le IOTA est supervisé par la IOTA Foundation, une organisation à but non lucratif qui se dédie au développement de cette technologie et qui la propose sous licence libre à tous les développeurs. La IOTA Foundation, ainsi que Volkswagen et Innogy ont manifesté leurs intentions de développer ensemble CarPass, une technologie basée sur le IOTA, visant à sécuriser les identités numériques et proposer des réseaux de recharge pour les voitures électriques. Avec Deutsche Telekom, Microsoft, Fujitsu et Samsung, la IOTA Foundation a ouvert un nouveau marché autour des données grâce à la technologie du IOTA. La IOTA Foundation est également un des membres fondateurs de l’alliance Trusted IOT Alliance, qui comprend les entreprises Bosch, Consensys, USbank, et Cisco.
En décembre 2017, la capitalisation boursière du IOTA est de 13 milliards de dollars, faisant d’elle la 4e plus grande crypto-monnaie en circulation.

Histoire

2015
Le IOTA a été fondé par David Sønstebø, Sergey Ivancheglo, Dominik Schiener, et M. Sergueï Popov. Un stock fixe de 2,779,530,283,277,761 Iota est alors créé. Comme il n’y a pas de mineurs, il n’y aura jamais plus de Iota en circulation. Quelques mois plus tard, le IOTA s’est ouvert au public via une phase de bêta-test.
2016
Alors que les tests se poursuivent sur la bêta, le commerce de IOTAs a débuté de gré à gré entre les utilisateurs et ce pour une durée d’environ 11 mois.
2017
En mai, la IOTA Foundation a annoncé un investissement de 10 millions de dollars dans l’écosystème afin de promouvoir les collaborations avec les grandes entreprises, les projets communautaires, et proposer des intentions d’embauche pour des développeurs. En juin, le IOTA est répertorié par sa première place de marché: Bitfinex , une firme de capital de risque, a investi “7 chiffres” dans le IOTA. C’est leur premier investissement direct dans une crypto-monnaie basée sur une technologie de type blockchain. SatoshiPay a annoncé quitter le bitcoin (à cause des frais de transactions qui augmentent avec la valeur du bitcoin) en faveur du IOTA dont les transactions sont sans frais.
En août, la IOTA Foundation a établi un partenariat avec REFUNITE, la plus grande base de données de personnes disparues au monde, afin d’utiliser la technologie IOTA pour aider à réunir les familles pendant et après les conflits. De plus, le Flash Network du IOTA (qui supporte des micropaiements à très grande vitesse voir instantanés) est devenu opérationnel, avant les solutions similaires annoncées pour le Bitcoin et l’Ethereum. Monster Cleaning Services de Nettoyage, une société basée à Londres (Royaume-Uni), a annoncé qu’elle accepterait dorénavant le IOTA comme moyen de paiement. Sopra Steria a annoncé un partenariat avec IOTA de créer un framework permettant d’améliorer la sécurité entre les appareils de l’Internet des objets.

En novembre 2017, la IOTA Foundation a été officiellement déclarée comme organisme à but non lucratif en vertu du droit Allemand. Peu de temps après, une plateforme Web d’achat/vente de flux de données en temps réel basée sur le Tangle est mise en ligne. LATTICE80, basé à Singapour, est un Fintech Hub (le plus grand de son secteur) qui a signé un accord pour ouvrir un laboratoire d’innovation autour du IOTA et de l’Internet des objets. De plus, la IOTA Foundation a fait appel à Cybercrypt ApS pour concevoir sa prochaine version de sa technologie de hachage (Curl).

Plateformes d’échanges

L’IOTA peut s’acheter en bitcoin et ether, dans ces plateformes d’échanges 1:
Bitfinex (pas autorisé pour les citoyens américains)
Binance
CoinSpot
CoinFalcon
Bit520
Exrates
OKex (pas autorisé pour les citoyens américains)
CoinOne

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/IOTA_(cryptomonnaie_et_technologie)

Lien site officiel: https://iota.org/

Laisser un commentaire